Avec presque 10 millions d’habitants et une superficie de plus de 1500 km2 (Paris intra-muros 105 km2), Bangkok est une ville immense ! Rien à voir avec les villes européennes que j’ai l’habitude d’arpenter. Voyager dans une mégapole ne s’improvise pas … Mais c’est bien ce que j’ai fait.  Je n’ai pas du tout préparé cette escapade pour la simple et bonne raison que j’y allais principalement pour revoir ma meilleure amie disponible seulement le week-end. Au lieu de me retaper 10h de vol en moins de 3 jours, j’ai donc décidé d’amortir le prix du billet d’avion et de rester 3 jours de plus.

J’ai vraiment pris ce voyage à la légère, en même temps, il a été confirmé seulement deux semaines avant mon départ. J’étais donc d’un côté très excitée à l’idée de revoir ma meilleure amie que je n’avais pas revu depuis Berlin il y’a un an déjà. Mais j’étais encore plus impatiente d’y être parce que nos retrouvailles auraient lieu en Thaïlande, j’ai toujours rêvé d’y aller. Je ne pensais pas faire d’article complet sur le sujet, peut être juste balancer quelques images mais au final il y’a tellement de choses à dire. J’ai quand même réussi à avoir un rapide aperçu de la ville durant mes 6 jours sur place. Voici donc 10 choses à faire si vous vous rendez à Bangkok prochainement.


1/ Prendre un motorbike taxi dans la jungle du trafic de Bangkok !
C’est le moyen le plus rapide et croyez moi, le plus « ludique » pour se déplacer dans Bangkok. Les chauffeurs n’ont qu’un objectif : vous déposer à votre destination le plus rapidement possible, quitte à rouler en sens inverse ou alors remonter les files entre les voitures. C’est bizarre à dire mais ils sont assez professionnels et prudent à la fois malgré les apparences. J’ai dû prendre une moto 4 fois et seulement un chauffeur n’avait pas de casque de sécurité à me proposer. Si l’on vous le propose, n’hésitez pas. Etant touriste, vous pourrez écoper d’une amende de 1000 baht si un officier de police vous arrête.
Avant de monter dans une moto, n’oubliez surtout pas de négocier le prix. C’est très important de tomber d’accord avant d’effectuer la course. Le plus simple quand même reste de télécharger l’application Grab, c’est le même principe qu’Uber sauf que celle-ci en plus des voitures, inclut les motos. Et gros point positif en Thaïlande, vous pouvez directement payer votre course en cash. J’ai adoré cette appli, très pratique pour ne pas se faire arnaquer en tant que touriste. On sait déjà à l’avance ce que l’on va payer. Le petit point négatif c’est qu’il faut bien choisir son lieu de pris en charge. Votre chauffeur ne parlant pas (du tout) anglais, il faudra être bien visible.

2/ Visitez le flower market (Pak Khlong Market)
Ce coin de Bangkok est loin de l’agitation du centre et loin de l’agitation touristique. Il se situe non loin du Chao Phraya, l’un des plus important fleuve de la Thailande après le Mekong. D’ailleurs il est possible de prendre le bateau pour aller d’une rive à une autre. Allez hop, petite attraction supplémentaire. Nous avons préféré nous rendre à pied à Chinatown, ce quartier est situé à moins de 2km de là. La balade est propice à la découverte de la ville. On s’est rendu au flower market vers 6/7h du matin, les rues étaient encore calmes mais on pouvait commencer à sentir la ville se réveiller. Sur place, que des locaux qui font du commerce entre eux. On est loin du marché flottant, une attraction créée de toute pièce pour les touristes. Ici, l’entrée est qui plus est gratuite.

3/ Se faire masser dans un spa luxueux
Profitez de votre séjour à Bangkok pour vous offrir ce genre de plaisir surtout que cela ne vous coûtera quasiment rien. Et puis aller en Thaïlande sans tester le massage thaï c’est un peu comme aller à New York et ne pas voir la statut de la liberté. Les instituts de massage sont à tous les coins de rue mais ma meilleure amie connaissait le spot parfait : Health land . Il s’agit d’un centre luxueux aux prestations haut de gamme. Nous avions eu une pièce calme à la lumière tamisée rien que pour nous deux. Des vêtements amples à porter pour le massage, des chaussons pour se déplacer dans l’institut et à la fin, un petit thé d’au revoir. Bien que les prix affichés dans ce centre sont bien au dessus des prix que vous pourriez trouver dans les petits centres de massage de Bangkok, converti en euro, c’est quasiment rien. Comptez 550 baht pour 2h de massage thai traditionnel soit 14€. La moindre partie de votre corps sera massée. Des orteils aux mollets en passant par les cuisses, le dos jusqu’au petit doigt. Ne vous attendez pas à un massage relaxant si vous choisissez cette option. Ce massage permet de soulager vos muscles et tissus profonds. C’est un peu énergique sur le coup mais à la fin, on se sent super bien.

4/ Visitez les temples de la ville
J’ai choisi de me rendre à Wat Pho, l’un des plus grands et plus anciens temple de Bangkok. Vous pouvez y passer 2h facilement à admirer l’architecture unique, les matériaux utiliser et surtout les divers Bouddha dont le plus grand, le Bouddha couché qui mesure 45 mètres. Non loin de là, se situe le Palais Royal, un incontournable à Bangkok … rempli de touristes. J’ai donc préféré foncer directement à Wat pho. 
Si vous traversez, vous tomberez sur Wat Arun, un temple unique qui offre une vue incroyable sur le fleuve et la ville. Un petit top 10 des temples à voir à Bangkok par ici

5/ Prendre un cours de cuisine thai
Je n’ai pas eu l’occasion réaliser ce petit rêve qui me tenait à coeur mais je tenais malgré tout à partager ce point. J’avais trouvé cette magnifique expérience sur Airbnb qu’il serait dommage de la garder pour moi. Il s’agissait d’une locale qui nous amène dans l’arrière pays, dans le jardin de ses parents, entouré de rizières pour cueillir quelques légumes et ensuite les cuisiner. J’aurais adoré faire cela mais malheureusement, l’hôte ne propose pas plus de deux ou trois séances par mois. Mauvais timing pour le coup puisqu’une session était organisée le jeudi suivant, le jour de mon départ. Néanmoins, je suis sûre que vous pourrez trouver des cours de cuisine thaï en fouillant un peu internet.

6/ Manger la street food thaïlandaise avant qu’il ne soit trop tard
Le gouvernement thaïlandais souhaite redorer l’image de Bangkok et en faire une ville propre, aseptisée à l’image de Singapour. L’ensemble des restaurants de rue situés sur les trottoirs seraient donc emmenés à disparaitre. En effet, les files interminables des clients qui patientent leur tour pour être servi bloquent l’accès au trottoir. Le but de cette opération serait donc de  faciliter la circulation des piétons et de rendre Bangkok moins chaotique.

7/ Faire du shopping dans les petites ruelles autour du Siam center.
Au lieu de dépenser tout votre argent les premiers jours dans les énormes centre commerciaux tels que Central Word (où vous retrouvez des marques tel que Zara, topshop, Mango …) SIAM center (pour des marques locales et asiatiques) et le fameux MBK (assez touristique : 2500 magasins sur 8 niveaux),  je vous conseille de vous balader dans les rues autour du SIAM center, un petit ensemble appelé Little Siam. C’est beaucoup moins cher. Les vêtements sont à 200 baht soit moins de 6€. De quoi garnir votre garde robe à moindre coût. Par contre, tout est « one size ». Les vendeuses m’ont toutes dit cela. Comprenez donc qu’il s’agit de taille unique et qu’il est impossible d’essayer.

8/ Assistez au coucher du soleil du haut d’un skybar
J’ai l’habitude de dire rooftop mais à Bangkok, on parle plutôt de bar dans le ciel tellement les tours sont hautes. C’est donc en rédigeant cet article et après être tombée sur cette photo que je comprends mieux.  J’ai eu la chance de me rendre à deux skybars dont le Vertigo rooftop bar situé sur l’hotel Banyan Tree, au 61e étage. La vue est impressionnante, le cadre dingue. un DJ set live, le tout un dimanche soir. J’ai aussi entendu parlé du skybar du Sofitel So où sont organisé des Pool Party. Sans oublier celui du Lebua, le rooftop où a été tourné une scène du film Hangover II.

9/Abusez des smoothies et des fruits frais !
Le climat de la Thaïlande est idéal pour tous les fruits exotiques. Ils sont tellement savoureux ! J’ai fait un énorme blocage sur la mangue à tel point que j’ai juste envie d’acheter un blender et faire des smoothies tous les jours. De la chair de mangue, de l’eau, des glaçons et voilà. Rien d’autres à rajouter et c’est vraiment délicieux. Les thaïlandais sont tellement fous de mangue qu’ils ont une enseigne de petit déjeuner qui détourne ce fruit sous toutes ses formes. Ça s’appelle Mango Garden, c’est tellement bon, rien que d’y penser, je commence à saliver. Pourquoi n’as t’on pas ça en Australie ou en France ? Ah oui, parce que nous n’avons pas de mangues.

10/ Passer la journée à Ayutthaya
Si vous êtes de passage pour un court séjour à Bangkok et que vous avez malgré tout envie d’aventure, l’excursion à Ayutthaya est faite pour vous. Située à 80km de Bangkok, cette ville concentre énormément de temples, la plus part en ruine après la guerre contre la Birmanie. Cependant, reste debout d’impressions édifices, mémoire du passé glorieux de la ville il fut un temps. Plus d’infos sur mon article à venir.