Working Holiday Visa obtenu,  je quitterai la France  dans une quinzaine de jours pour aller vivre un an en Australie ! après 6 mois passé à préparer mon voyage, je me lance dans l’inconnu entre peur, excitation, doute et curiosité. J’ai trouvé une phrase magique qui va m’accompagner tout au long de cette aventure « Quoi qu’il arrive, je m’en sortirai ». C’est vrai, que ce soit ici ou au bout du monde, on rencontrera toujours des obstacles, alors autant foncer ! Étrangement, tout ce que l’on veut se cache toujours derrière nos peurs. Cette année sera folle,  j’en suis persuadée. Pleines de rebondissements, d’imprévus et de remise en question sans doute.  J’espère pouvoir découvrir le maximum, améliorer encore plus mon anglais (enfin, déjà comprendre l’australien serait un début), voir les pays aux alentours.  Je vous partagerai tout ça sur mon snapchat ainsi que mes autres réseaux sociaux.

Comme une évidence, j’ai choisi Melbourne pour mes premiers jours. C’est dans cette ville que je vais devoir tout réinventer, me créer un nouveau quotidien. Elle a été élue 6 années de suite comme étant la ville la plus agréable au monde. Avec plus de 100 musées, des festivals toute l’année, une grande diversité culinaire et surtout capitale mondiale du café où les brunchs sont servis toute la semaine. Mon amour pour les coffee shops et les intérieurs des restaurants l’ont emporté. J’ai déjà fait une liste des must see.  Je pense donc bien m’adapter au rythme de cette ville. Je vous partagerai tout ça sur mon snapchat et mes autres réseaux sociaux. Bref, sans plus tarder, je vous explique comment organiser son voyage tout seul si l’envie d’aventures vous prend.

Crédit Photo : Pinterest

Les démarches à faire pour préparer son voyage :

1- Obtenir le visa en ligne

Le WHV (Working Holiday Visa ou PVT), accessible jusqu’à 30 ans est un permis qui vous permet de vivre et de travailler dans l’un des pays partenaires de la France. Pendant cette année, vous êtes autorisé à travailler pour financer votre séjour. Cependant, pas plus de 6 mois chez le même employeur. Avec ce visa australien, il est également possible de voyager à l’extérieur de l’ Australie : Nouvelle-Zélande, Thaïlande, Bali et autres. Un gros plus pour les voyageurs.

Demander son WHV est très simple et rapide. Il est généralement donné à tout le monde puisque vous le payez (320 euros pour mon visa obtenu  fin 2016. Comptez 280 euros depuis le 1er janvier 2017).  J’ai suivi ce tutoriel en images pour obtenir le mien. Tout est expliqué étape par étape. En une semaine maximum c’est réglé, voire même quelques heures. en 30 min j’ai reçu mon mail de l’immigration australienne « A decision has been made on this application and visas have been granted … ». En haut à droite du pdf, un QR code à présenter à l’aéroport. (Je précise parce que j’ai bugé quand j’ai reçu ce mail si rapidement. C’est 24h après que je capte qu’il y’a une PJ avec toutes les infos sur mon visa).

2- Acheter un billet d’avion Aller / Retour Open (modifiable plusieurs fois)

Oubliez les comparateurs de voyages, on finit par se perdre au final, on a 3000 escales, il faut soit même valider son billet à Delhi ou je ne sais où. C’est quasiment impossible de trouver un billet A/R à moins de 1000 euros. Si oui, pour quel confort ? Pour combien d’heures d’escale ? Franchement, le plus simple et le moins coûteux sont les agences de voyage spécialisées dans les WHV. Elles sont partenaires des compagnies faisant régulièrement des vols en direction de l’Australie. On organise son voyage comme on le souhaite, on fait une escale à l’aller ou une autre au retour sans surplus. En plus, c’est rassurant de savoir que l’on peut avoir une personne au bout du fil en cas de souci.
J’ai pris un billet Aller / Retour modifiable en illimité chez E-Australie un mois avant ma date de départ pour 1125€. Soit 550€ l’aller depuis Bordeaux.  Le tout avec Emirates, sacrée meilleure compagnie du monde, je n’appréhende quasiment plus les 23h de vol à venir. J’ai regardé directement sur le site de la compagnie et ce même billet coûte 780€. Après les prix dépendent de la date de votre départ bien évidemment. Les places partent très vite et sont plus chers en janvier puisque c’est l’été en Australie. Il y’a aussi beaucoup de demandes en février, lors de la rentrée scolaire avec les étudiants étrangers qui s’y installent.

Mon conseil : N’hésitez pas à comparer avec le Cercle des Vacances, c’est aussi une très bonne agence. Appelez à divers moments et notez les prix. J’ai appelé 4 / 5 fois en 2 mois pour me renseigner. Je pensais prendre mon billet avec Le cercle des Vacances qui l’avant dernière fois était moins cher qu’E-australie avec un vol sur Quatar airlines. J’ai finalement rappelé une semaine après et E-Australie était moins cher avec Emirates qui prend en charge le transfert en train depuis Bordeaux pour Paris CDG. Très bon point que d’aller à Paris par ses propres moyens.  En cas de retard de la SNCF, la compagnie nous recase dans un autre vol. Et puis entre les problèmes de RER, le blocage de l’accès à l’aéroport c’est vraiment le top pour ne pas stresser.

3- Prendre une assurance 

Encore un point où l’on est submergé par la masse d’avis et les divers retours d’experience de chacun. Personnellement, je vais opter pour Chapka Assurances, le leader dans son domaine. Ils sont très présents sur les réseaux sociaux donc réactifs si besoin. Je vous laisse comparer les assurances et voir ce qu’elles couvrent réellement avec ce tableau. Bénéficiez  d’une réduction de 5% pour Chapka Assurances par là.

4- Pouvoir justifier de 3500 euros sur son compte

  • Il est conseillé de partir avec au minimum 3500€ soit 5000 dollars AU et une preuve pour la douane au cas où. Cet argent vous sera nécessaire pour vous installer les premiers semaines (logement + caution / transports / courses), sans compter qu’il faut une semaine pour avoir un CB australienne.
  •  Pour gagner du temps une fois que je serais sur place mais surtout pour pouvoir transférer des à présent mon argent vers un compte australien, j’ai ouvert un compte bancaire chez Westpac. Voici le tutoriel à suivre. Ça fera une chose à moins à penser, en moins de 10min c’est fait. Pensez à télécharger l’application de la banque, j’utilise celle de ma banque en France et c’est hyper pratique pour gérer son budget et savoir en temps réel l’état de ses comptes.
  • Il ne reste plus qu’à transférer son argent de sa banque française à sa banque australienne au meilleur taux de change avec Tranferwise, bénéficier d’un transfer gratuit avec ce lien. Mieux vaut passer par des sites en ligne que ta banque, tout est expliqué ici.
Avant de partir :

 ➜ Faire une dropbox avec tous vos documents importants : le WHV reçu par mail, une photocopie de votre passeport, carte d’identité, billet d’avion surtout s’il est A/R, l’assurance et les feuilles à faire remplir au médecin pour vous faire rembourser. Votre relevé bancaire si vous deviez justifier des 3500€ auprès de la douane, la réservation de l’auberge / hotel, le CV australien etc …

➜ Faire son CV en anglais mais surtout le faire en suivant le modèle australien. Si en France, notre CV doit être synthétique et tenir sur une page, en Australie il faut détailler au maximum ses missions.

➜ Réduire son abonnement téléphone au minimum histoire de conserver son numéro français.

➜ Se constituer une trousse de pharmacie (Contraception pour un an et autres medicaments si vous suivez un traitement). Précisez à votre médecin votre cas pour qu’il écrive « à délivrer en une fois » sur l’ordonnance. Sans cela, la pharmacie ne vous donnera pas les quantités voulues.

➜ Penser à s’inscrire au consulat de France en Australie. Ca peut être utile en cas de conflit avec les autorités locales, si vous perdez votre passport. On ne sait jamais ce qui peut arriver, autant prendre toutes les précautions.

➜ Faire les démarches pour obtenir le permis international auprès de votre préfecture ou sous préfecture.

➜ Échanger quelques euros en dollars : payer le lift et subvenir à ses besoins les premiers jours.

➜ Nettoyer et vider votre téléphone et ordinateur pour y voir plus clair. Faites une sauvegarde Time Machine, ça ne coûte rien mais ça peut vraiment dépanner. Vérifier que votre téléphone est bien synchronisé avec iCloud. On ne sait jamais ce qui peut arriver en voyage. Et au passage, rassembler les factures de vos appareils dans votre dropbox ainsi que les informations les concernants comme leur numero de série.

➜ Bien profiter de ses proches avant le jour J.


Dernier conseil, au lieu de vous taper tout le site PVTistes.net avec 10 liens dans une même pages pour le même sujet, je vous conseille de télécharger leur guide pour un WHV en Australie avec toutes les informations. C’est vraiment hyper complet et bien fait. Voici le sommaire détaillé et tous les sujets traités dans le PDF pour préparer au mieux votre voyage seul de A à Z.