Pour ce premier voyage en Thaïlande, j’avais prévu de passer la totalité de mes cinq jours à Bangkok. Mais j’avais également envie de voir autre chose que cette grande mégalopole. Ayutthaya a donc été l’escapade idéale. Située à seulement 80km de Bangkok et facilement accessible, j’ai pu le temps d’une journée, découvrir une autre face de la Thaïlande à défaut de pouvoir bouger au Nord à Chiang Mai ou au sud du côté des îles : une prochaine fois qui sait. Si vous souhaitez donc délaisser la capitale thaïlandaise le temps d’une journée, sans trop vous éloigner, pensez à Ayutthaya.


Ayutthaya © Odd AestheticsAyutthaya © Odd AestheticsAyutthaya © Odd Aesthetics

On a eu beaucoup de soucis à se rentre à Ayutthaya alors qu’au final tout était simple. La veille, ma meilleure amie (qui vivait à Bangkok) avait repéré la gare de départ des mini vans en direction d’Ayutthaya. Nous nous y sommes rendues et un agent des transports sur place, nous a informé que le lieu de départ pour cette destination a changé. Il nous a donc dirigé vers la nouvelle gare, il s’agit de « Mo Chit BTS station ».

Une fois sur place, c’est là que les problèmes commencent. Au bord de la route, était garés des motos et des taxis. On y trouvait également des points d’information. C’est exactement là que nous avons cherché à nous renseigner à propos des mini vans à destination d’Ayuthaya. Le personnel qui nous a répondu (je pense qu’ils travaillaient tous pour les taxis) nous ont fait tourner en rond en essayant de nous faire croire que les mini vans n’existaient pas. Et que bien évidemment, ils pourraient nous avoir un super taxi pour seulement 1000 baht l’aller et 500 de plus pour le retour. Parce que soit disant c’est quand même loin blablabla. Tout ceci était bien évidemment de la mauvaise foi et de l’arnaque. C’est en revenant d’Ayutthaya par mini van (plus facile à trouver qu’à Bangkok) que nous nous sommes rendues compte que les mini vans étaient juste garés dans la rue opposée à celle où nous discutions avec les rabatteurs de taxi. Donc ces messieurs ne pouvaient ignorer où était garés les mini vans en question. De nombreux touristes finissent pas céder à force de tourner en rond et d’avoir des informations diverses. Quant à nous, nous avons juste pris un Uber parce que vraiment ça sentait l’arnaque.
Notre premier Uber a tout simplement annulé la course en voyant que nous nous rendons à 80km de Bangkok, sachant qu’il devra faire le chemin inverse sans passagers à bord, ce n’était pas très rentable pour lui. Le deuxième a été hésitant mais nous l’avons supplié et promis d’être les meilleures passagères. Il faut dire qu’au finalement, les  1h20 de trajet pour faire 80km nous ont couté 722 baht, soit 18,50€. (Quand je pense que certains Tuk Tuk à Bangkok vous taxent 500 baht pour faire moins de 3km… il faut vraiment se méfier tout le temps).

Bref, si vous voulez aller à Ayutthaya, ne vous faites pas avoir. Il existe bien des mini vans empruntés par les locaux régulièrement à la gare de Mo CHi, juste en dessous du BTS (le métro aérien). Un indice pour le retrouver ? Il y’a un grand parking juste à coté. Si ce n’est pas d’un coté de la rue de cette gare, ça sera forcément de l’autre. Le trajet en mini van vous coûtera 60 baht.

Entre temples et ruines

Arrivées à Ayutthaya, notre chauffeur nous dépose devant le Wat Phra Si Sanphet, plus grand temple d’Ayutthaya. C’est le départ de plusieurs visites puisque l’on y trouve à proximité les Tuk Tuk, la billetterie pour acheter les entrées pour les temples ainsi qu’un point accueil / information où vous sera distribué une carte du site avec tous les temples visibles.

La plus part des temples sont gratuits, d’autres payants, environ 50 baht l’entrée. Il existe un pass qui donne accès à plusieurs temples. Dans l’ensemble tu penses faire une bonne affaire en prenant un ticket unique, mais au final, parmi tous les temples compris, seulement 2 ou 3 seront payants et le reste gratuit. Ce pass coûte 220 baht. Soit l’entrée de 4 temples mais dans notre circuit, notre ticket a été tamponné 3 fois. De plus, l’un des plus beaux temples (Wat Na Phra), n’est pas inclus dans ce pass. Vous devrez le payer séparément pour le visiter. Je vous conseille de payer à l’entrée de chaque temple et ainsi visiter ceux que vous aurez vous même choisi.

Il est impossible de faire la visite à pied en une après midi voir même une journée. Nous nous sommes offerts les services d’un Tuk Tuk et franchement, cela valait le coup. En plus de nous conduire sur les différents sites, notre chauffeur était aux petits soins avec nous. Il nous a offert des bouteilles d’eau fraiche, non négligeable sous cette chaleur. Et à la fin de la visite, il nous a conduit vers un restaurant typique thaï, le Baan One love, un guesthouse. Rien de Fancy mais je crois y avoir mangé le meilleur poisson de ma vie. Je pense qu’on aurait été incapable de trouver ce lieu par nous même. C’était tout simplement délicieux. Bref. Je vous recommande fortement de prendre un Tuk Tuk et ne pas monter à dos d’éléphants!

Quand nous sommes allées à la rencontre des Tuk Tuk, ils nous ont annoncé 300 bat pour une heure. Nous avons finalement réussi à avoir 2h pour 400 bat. Le service était tellement super et notre chauffeur si gentil que nous lui avons réglé plus que le prix convenu.

Je ne suis pas une experte des temples donc je ne peux pas vraiment vous détailler ce à quoi vous attendre pour chaque temple. Mais je vous propose de visiter l’article de ma copine Leslie sur Ayutthaya. Vous y trouverez plus d’infos pratiques (où vous logez par exemple) mais aussi des informations historiques relatifs à chaque temple. J’ai beaucoup aimé sa vision d’Ayutthaya, ses photos, ses angles de prise de vue différents des miens. C’est par ici. Quant à moi, je vous laisse avec ces quelques photos, souvenir d’une superbe journée avec ma meilleure amie.