En mai dernier lors de mon passage express à Paris, j’ai revu Youssouf, l’un des fondateurs du label Maison Château Rouge. C’est tout naturellement que nous nous sommes donnés rendez vous dans le 18e arr, c’est là que l’aventure prend vie 8 mois plus tôt. Après une halte dans la boutique de la marque SAWA, il m’a montré les différents endroits où ont eu lieu le shooting Bienvenue à Château rouge.  

« Ce qui était marrant lors du shooting c’est que tout le monde venait. Je ne pensais pas que cela allait être perçu comme ça. Je me suis dit que les gens vont venir, ils font voir qu’il y’a écrit « Château Rouge » sur les sweats et dire que c’est nul … alors que pas du tout ! Ils étaient très contents et voulaient même poser. Les commerçants nous interpellaient pour qu’on prenne les photos devant leur boutique ».

Maison Château RougeMaison Château Rouge hibiscus

Maison Château Rouge n’est pas une énième marque qui se veut hype en surfant sur la tendance wax, d’ailleurs Youssouf ne se revendique certainement pas comme étant créateur mode, loin de là . C’est un garçon calme et réfléchi dont on prend plaisir à boire les paroles. À travers son discours sur sa vision de la vie, de l’Afrique, il distille des ondes positives qui te donne l’impression que tout est possible si l’on s’unit tous ensemble. Et pour preuve son propre exemple. C’est grâce à des rencontres, à des échanges avec les gens du quartier maitrisant l’art de la débrouille, qu’il a réussi à avoir un espace pour son premier évènement: le Maquis. Des gens qui peuvent paraitre « hostiles » aux premiers abords, qui n’ont pas grand chose mais qui au final sont prêts à t’aider, à faire marcher leur réseau pour que tu réussisses.

Acheter Maison Château Rouge est un geste riche de sens, c’est soutenir l’économie locale de cet arrondissement. Tous les tissus utilisés dans la création des tops proviennent des commerçants du quartier. Les prototypes ont été faits par des tailleurs maliens à Montreuil, puis les tops ont été confectionnés dans un atelier parisien. Je me souviens qu’au Cameroun (mon pays d’origine) on suivait ce même procédé. On choisissait d’abord nous même notre tissu avant d’aller se faire mesurer / prendre les tailles chez des couturières. On y déposait un dessin du vêtement que l’on souhaitait avoir et 3 jours plus tard c’était prêt. Du vrai sur mesure, du vrai artisanat. Quand vous rentrez dans une boutique de wax, vous avez l’embarras du choix. Du sol au plafond, se dresse des murs entiers de tissus. Alors pourquoi des imprimés hibicus ou encore hirondelles ? Ce sont tout simplement ceux portés par la mère des créateurs. C’est sur ces deux modèles que se porte d’ailleurs le choix de la plupart des femmes africaines, ce sont des valeurs sûres. Ouvrez l’oeil dans la rue !

maison château rougemaison chateau rougeMaison_Chateau_rouge_fashion_fashion_blogger_French_African_lifestyle_bordeaux_fashionshoot_oddaesthetic_lababineau--42

Le label Maison Château Rouge s’inscrit dans un projet bien plus large : les Oiseaux Migrateurs. Banlieusards, fils d’immigrés, Youssouf et Mamadou, deux frères sénégalais ont appris à voler ensemble, au delà  des clichés engendrés par leur situation. Ils sont à présent tous deux diplômés de Master. L’un est chargé de mission dans une banque, et l’autre chargé de projet dans une SSII jeune. Il était temps pour eux de montrer une Afrique entreprenante.

Les Oiseaux Migrateurs, est un projet social dont le but est de soutenir les initiatives locales et participer de manière collaborative au développement des petites entreprises africaines grâce à l’importation et la commercialisation de leurs produits. Ce projet comporte 4 grands piliers : le partage de savoir-faire, l’aide au développement de la production locale et l’export de produits, la création d’un système de financement solidaire et enfin l’accompagnement des porteurs de projets.
En septembre dernier, avait eu lieu le Maquis, c’est sur un terrain en friche, aménagé pour l’occasion qu’a eu lieu le lancement des Oiseaux Migrateurs. Au programme: découverte de la cuisine africaine (les plats ont été cuisinés par des femmes qui s’improvisent Traiteur pour palier à leurs difficultés d’accès à  l’emploi). Découverte du Bissap, une boisson à base de fleurs d’hibiscus (cueillies par une coopérative féminine au Sénégal). C’est à ce moment là que j’ai découvert les prototypes des sweats Maison Château Rouge.


Crédit Photo – Sarah B.  La Babineau
Commandez vos sweats dès maintenant