Si en France les croissants et les macarons font partie de l’identité du pays et que tout touriste se doit d’en manger lors de son voyage, en Suède ce sont les Kanelbullar, une brioche à la cannelle parsemée de perles de sucre. Vous la connaissez peut être mieux sous son nom anglais cinnamon roll. On peut la retrouver garnie d’une crème à la cardamome, dans ce cas demandez une Kardamombullar. Ne faites pas l’erreur de partir de Suède sans avoir mangé l’une de ces pâtisseries.

Oubliez les boulangeries à tous les coins de rue, à Stockholm la baguette n’est pas vraiment reine et il est presque difficile de s’en procurer. Mais s’il y’a bien une chose que vous trouverez assez facilement ce sont les Kanelbullar. On en trouve dans tous les Pressbyran situés dans toutes les stations de métro. (C’est un peu l’équivalent de nos bureaux de presse/tabac. Sauf qu’on y trouve des boissons et de la nourriture à consommer sur le pouce type hot-dog, sandwich). Bien que la tentation de découvrir cette fameuse brioche suédoise soit grande dès la première occasion, je ne vous conseille pas cette option, ce sont généralement des patisseries industrielles décongelées. Reservez votre palais pour d’authentiques brioches artisanales.

C’est finalement une semaine après notre arrivée que l’on est tombée sur Fabrique Stenugnsbageri. Une véritable (chaine de) boulangerie reconnue à Stockholm. Le succès est tel que vous retrouvez 13 boutiques identiques dans la ville. La décoration est la même partout. Des carreaux blancs, du bois, des lampes pour le côté industriel. Entre authenticité et modernité. Ici, on s’applique à concevoir le pain de manière artisanale et souhaite atteindre le même niveau d’excellence que les boulangeries Françaises. Vous remarquerez que le nom « Fabrique » est français et dans la boulangerie située à Rosenlundsgatan, on peut lire en toute lettre Boulangerie.

Nous nous sommes rendues à la boulangerie située à Sodermalm (Rosenlundsgatan 28). En entrant, on remarque très vite les Kanelbullar, très appétissantes via la vitrine toute en verre. Elles coutent 26kr, un peu plus de 2,50 euros. Nous sommes passées en fin de journée donc la boutique a l’air un peu vide mais vous trouverez également des brownies, des cookies et des sandwichs bien sûr. Dans la plupart des boutiques, vous disposez d’un lieu où se poser. Malheureusement pas dans celle ci au premier abord mais quand vous pouvez déguster votre patisserie à quelques mètres de là , au 11e étage d’un immeuble avec une vue panoramique de Stockholm c’est plutôt pas mal. Je vous en parle dans le city guide final.

fabrique Stenugnsbageri - Stockholm © Odd Aestheticsfabrique Stenugnsbageri - Stockholm © Odd Aesthetics